Votre agence de voyage francophone en Macedoine

Macédoine ressources naturelles.

Vacances Macédoine vous parle des ressources naturelles et des paysages.

Sa situation géographie, la beauté de ses montagnes, ses collines verdoyantes, ses lacs, fleuves et rivières, ses parcs protégés, ses forêts, sa faune et sa flore, des atouts exceptionnels pour un tout petit pays au cœur des Balkans, la Macédoine.

– Les montagnes de Macédoine occupent 45 % du territoire et comptent 34 sommets.

Au nord,les montagnes du Shar

Au nord, les montagnes du Shar s’étendent sur 1600 km2. Longues de 80 km, larges de 20 km, elles côtoient le sud de la Serbie, le Kosovo et le Nord de l’Albanie. Elles offrent des dénivelés de plus de 1000 m, de hautes falaises tombant à pic et de grandes moraines rocheuses.
Ce massif est un des plus élevés du pays avec une quinzaine de sommets dépassant les 2500 m.

rofiter de ses paysages inoubliables.

Les plus célèbres sont :

– le Titov Vrv à 2748 m surplombant la ville de Tetovo. Il a changé de nom au fil des invasions. D’abord à l’époque ottomane, il fut nommé Golem Turcin (Le grand Turc) puis début du XXème, il prit le nom d’Alexandre et enfin en 1953, son actuel de Tito.
Le Titov Vrv, avec ses voisins, les sommets du Petit Turc et de la montagne de Bardardan forment une même montagne que les habitants nomment « Tri Chin » (la montagne à trois têtes).
Les montagnes du Shar accueillent à 1700 m, la station de ski prisée de Popova Sapka.
A ses pieds, s’étend l’immense plaine agricole du Polog

– Le mont Korab point culminant des Balkans à 2764 m, frontière naturelle avec l’Albanie, il offre les plus belles sensations de montagne que l’on puisse rencontrer.
Aucune grande ville à proximité. Ses plus proches voisins sont le parc naturel de Mavrovo et sa station de ski.

A l’est,Osogovo-Belasica

A l’est, les montagnes Osogovo-Belasica font partie de la chaîne de montagnes Rhodope et forment une frontière avec la Bulgarie. Ses paysages sont différents car ce massif n’a pas connu les dernières glaciations.
Imposant, il mesure 110 km de long et 50 km de large. Le mont Ruen (littéralement : endroit divin » et ses 2251 m en est le point culminant.
La ville la plus proche est Kocani, réputée être la ville la plus propre de Macédoine.

Au sud,le mont Baba

Au sud, le mont Baba dans le prolongement des Alpes dinariques, frontière avec la Grèce. C’est la troisième plus haute montagne de Macédoine. Le Pélister est son sommet avec ses 2601 m. Il est couronné de neiges éternelles. La montagne accueille le parc naturel du même nom. Ses pentes, par endroit, vertigineuses sont recouvertes d’immenses blocs de granit. Seul le flanc nord se distingue car il est recouvert d’une forêt unique de pins de Macédoine. Le Pélister surplombe la ville de Bitola. A son sommet, une plaque à la mémoire du seul macédonien à avoir gravi l’Everest mais hélas, décédé sur le chemin du retour.

Au centre,Jukupica

Au centre, le massif Jukupica, quatrième plus haute montagne de Macédoine avec le Solunska Glava haut de 2540 m. De son sommet, on peut apercevoir toutes les autres chaînes de montagnes.

Les curiosités de la Macédoine

Le parc national de Mavrovo
Le parc national du Pelister
Le lac d’Ohrid, le plus vieux lac d’Europe
Le lac de Prespa
Le lac Dojran
La Gorge Demi Kapija
Le canyon de Matka
Le parc de Galicica

Retour a la page Macédoine